$(document).ready(function(){ $(window).on('scroll', function () { var elmt = $('.from-left, .from-right'); var topImg = $('.from-left, .from-right').offset().top; var scroll = $(window).scrollTop(); $(elmt).each(function() { var topImg = $(this).offset().top - 300; if ( topImg < scroll ) { $(this).css("transform", "translate(0,0)"); $(this).css("opacity", "1"); }; }); }); });

Programme

Programme

Certains l'ont fait à 20 ans il y a 50 ans, pourquoi ne pas le faire à notre tour en 2019  : aller voir si l'herbe est plus verte sur le plateau du Larzac .

Il est proposé une randonnée en étoile pour le découvrir : point fixe dans un hôtel dans la campagne ou village, et cinq randonnées de 15 à 20 km pour découvrir les paysages arides du Larzac, les monuments et cités templiers, les villages de La Couvertoirade, Ste Eulalie de Cernon, Nant, La Cavalerie ...

Date : du dimanche 8 septembre (départ d'Ile de France) au dimanche 15 septembre (retour), pour 5 randonnées + une journée touristique vallée de la Dourbie et le village perché de Cantobre, chaos de Montpellier-le-Vieux, gorges du Tarn, Millau.

Hébergement : hôtel La Gare aux Ânes, près du village de NANT (12230), situé sur la D7 un peu avant Sauclières. Plan d'accès ci-contre.

Coût : 55€ par personne en demi-pension et chambre double (2 lits), 71€ en chambre une personne.

Ajouter les boissons, les repas du midi, le transport AR pour arriver à l'hébergement (240€ par voiture pour les franciliens, soit 60€/P si 4 personnes transportées), le transport pour aller de l'hôtel au lieu de départ des randos (entre 10 et 20 km).

 

Participants

Lundi. Au départ de La Couvertoirade (16 km, D 214m) - PR1 + PR2

Le nom de la cité appararaît dès le 11ème s., mais c'est au siècle suivant que les templiers s'installent à La Couvertoirade (186 hab.). La cité devient Hospitalière après 1312. Elle sera pillée par les fameux "routiers" au milieu du 14ème siècle, amenant les habitants à fortifier le bourg entre 1439 et 1445. En 1562, les huguenots échouent à prendre la cité, et le bourg ne sera jamais plus attaqué.

Au coeur du causse : une terre aride et sèche, des massifs de buis et de genévriers.
Les plus grands réalisateurs de cinéma ont été séduits par les paysages caussenards: Henri Decoin (Le Feu aux poudres, 1956), Philippe de Broca (Cartouche, 1961, avec Jean-Paul Belmondo et Claudia Cardinale), Christian de Chalonge  (Malevil, 1980, avec Michel Serrault, Jacques Villeret, Robert Dhéry, Jean-Louis Trintignant, Jacques Dutronc).

La Couvertoirade
La couvertoirade

La couvertoirade1

Altitude : entre 752 et 826 m.

Départ : parking situé rue Droite, à l'ouest de la cité. On y arrive par la D55 au nord, tourner à gauche par D185 pour le parking.

On quitte le parking en prenant à droite la rue Droite, qui tourne vers le NO. On est sur le GR 71C-71D.

Mardi. Au départ de Sainte-Eulalie-de-Cernon (15 km, D 549m) - PR8 + PR9

Saint-Eulalie-de-Cernon (286 hab.) est une ancienne commanderie templière et hospitalière. La commanderie construite par les templiers fut une des plus puissantes du sud de la France. En 1312, après la chute du Temple, la commanderie passe entre les mains des Hospitaliers. En 1377, un sympathique seigneur voisin incendie le château et pille la ville, qui s'entoure de remparts presqu'un siècle plus tard.
Le château s'embellit à la Renaissance, et devient propriété d'un oncle de Mirabeau. La place de l'Eglise est réaménagée, mais la ville est pillée par les protestants pendant les guerres de religion.
Le pire intervient à la révolution, la commanderie est démantelée en 8 lots vendus aux enchères. Ils seront réunis en 1970.

A voir :
- les vestiges de la commanderie templière, dont les peintures du XVIIè s. des plafonds et poutres de la grande salle
- le bourg médiéval, très bien conservé, les restes de ses tours d'enceintes et de ses remparts.

Au NO de Ste Eulalie, sur la bordure ouest du causse du Larzac, le Puech du Mus, est un village datant du Vème s. avant JC. Entouré de remparts, il occupait une position stratégique commandant l'accès à la haute vallée du Cernon.

Les cazelles - bories en Provence - sont des cabanes en pierres sèches édifiées par les bergers pour se protéger du soleil, de la pluie, tout en gardant le troupeau. Elles étaient construites sans mortier, avec les pierres et lauzes calcaires trouvées sur place.
Ste eulalie de cernon

Trajet : 21 km de Nant, 25'.

Départ : parkking près du Cimetière, entrée est de la ville, à droite par D77.

Après rando : visite de La Cavalerie (voiture) ou activité surprise.

Mercredi. Au départ de Viala-du-Pas de Jaux (19 km, D 457m) - PR12 + PR13

Une tour hospitalière subsiste à Viala-du-Pas-de-Jaux (98hab.), plus haute tour-grenier du Larzac. Cette zone du causse est appelée "ségala" à cause de l'épaisseur des terres permettant la culture des céréales. Les prairies remplacent les céréales depuis la 2ème moitié du 19ème siècle. Plus loin du village, les sols les plus pauvres sont utilisés comme parcours pour les ovins, ils se couvrent de buis et genévriers, s'enfrichent et forment des landes à buis.

Causse ou désert. La seconde partie du parcours offre de grands espaces plats et de vastes étendues à même de susciter le recueillement, et aussi l'admiration. Au Mas Baldy, voir une ancienne maison forte avec une entrée sous porche, et une lavogne (petite dépression aménagée par l'homme pour collecter l'eau).

cirque de Tournemire

Cirque tournemire

Trajet : 27 km, 32'

Départ : parking sur la D23, à l'est du village.

Après rando : caves de Roquefort ? roquefort Gabriel Coulet, 5-7 av de Lauras, Roquefort s/ Coulzon; dernière visite départ 17h40.

Jeudi. Au départ de Nant (19 km, D 480m selon Topoguide, 630m selon OpenRunner)) - PR5

De causse en Cévennes.
Au confluent de la Dourbie et du Dourzon, ce large bassin qui pendant des siècles a été le jardin du Rouergue, évoque la rencontre de la terre et de l'eau, d'où le nom de Nant, du gaulois nant, "vallée".
La ville a un fort patrimoine architectural, religieux et civil.

St Jean du Bruel (980 hab.) est le berceau de la famille de Roquefeuil qui a joué un role important dans l'histoire de la province. Détenteur du château de Bonaguil en Lot & Garonne, il ne reste que des ruines du château-fort d'Algues situé dans les hauteurs à quelques kilomètres de St Jean-du-Bruel. Au contraire de sa voisine Nant, St Jean a opté en 1560 pour le calvinisme, causant guerre et pillages entre les deux bourgades jusqu'à la signature de l'édit de Nantes. En 1629, c'est Richelieu qui ordonne la destruction du château d'Algues.

Nant Saint-Jean-du-Bruel
Nant St jean du bruel

 

Départ : parking place du Claux sur la D999.

Après-rando : visite de Nant.

Vendredi - au départ de St Jean du Bruel - Haute Vallée de la Dourbie

La fiche complète

Fiche hte vallee de la dourbie1
 

Départ : place de la Borie (face à la Poste)

Rando optionnelle. Au départ de La Cavalerie (15 km, D 143m)

La Cavalerie a été créée près d'une ancienne voiegauloise, créée au 1er siècle après JC, devenue romaine plus tard. La commanderie templière de La Cavalerie (1075 hab.) est fondée en 1154. Les Hospitaliers fortifient le bourg en 1453 (année de la prise de Constantinople par les Ottomans, qui n'a rien à voir mais c'est pour se situer dans le temps), soit 9 ans avant La Couvertoirade. Mais à la différence de sa voisine, elle est prise et pillée deux fois par les protestants en 1568 et 1578. Le château des Templiers est presque totalement détruit en 1580.
A voir:
- restes des tours et fortifications
- le bourg, maisons anciennes du XVIIème s. avec portes sculptées et escaliers à vis
- l'église ND de l'Assomption, reconstruite au XVIIIème s. (fenêtres romanes, statues en bois doré).

Partant vers le nord, on rencontre des dolmens. Le saviez-vous ? L'Aveyron est le premier département de France pour le nombre de dolmens, loin devant la Bretagne : plus de 700 ont été reconnus sur le causse. Ils sont apparus à l'âge de cuivre, entre 2600 et 1700 avant JC, et contiennent des sépultures collectives, sans distinction sociale apparente.

Le Larzac, c'est aussi des cultures de luzerne, de céréales en plus des p^tures pour l'élevage des brebis. En l'absence de désherbage chimique, une profusion de plantes des "moissons" disparues ou raréfiées se mêlent aux céréales.
 

La cavalerie La cavalerie1