$(document).ready(function(){ $(window).on('scroll', function () { var elmt = $('.from-left, .from-right'); var topImg = $('.from-left, .from-right').offset().top; var scroll = $(window).scrollTop(); $(elmt).each(function() { var topImg = $(this).offset().top - 300; if ( topImg < scroll ) { $(this).css("transform", "translate(0,0)"); $(this).css("opacity", "1"); }; }); }); });

Le pays et le programme

Le Rajasthan

Carte des etats inde 1Le Rajasthan, littéralement "pays des rois", est un des plus importants états de l'Inde, avec 342 000 km² et 68 millions d'habitants, dont 90% d'hindous, 9% de musulmans, 1,27% de sikhs, et 0,90% de jains. Sa capitale est Jaipur, plus de 3 millions d'habitants.

L'histoire de la région remonte à plus de 5000 ans. Mais l'entité géopolitique du Rajasthan remonte seulement à la création de l'Inde indépendante en 1949, quand les anciens états princiers du Rajputana ont fusionné pour cette occasion

La guerre entre princes et les invasions ont été une constance historique, c'est la triste loi de l'humanité. Vers 1200, les sarrasins pénètrent dans la région, et parviennent à dominer la plupart des clans rajputs. Plus tard, ce sera autour des afghans, et l'empire Moghol réunira différents vassaux rajputs en une province appelée Rajputana. Les Marathes au 18ème siècle, puis au 19ème siècle les Pindaris, cavaliers mercenaires affiliés aux nobles marathes, au mode de vie fondé sur le pillage, y imposeront leur loi, avant l'arrivée en 1818 de la Compagnie des Indes Orientales. Ce ne sera pas pour autant la fin des conflits. Si dans l'ensemble les rajputs entretiennent de bonnes relations avec les anglais, les Jats du nord-est du Rajasthan auront avec le colonisateur anglais des rapports très violents.

Au NO du pays, s'étend le désert du Thar, appelé aussi le "grand désert indien", ou désert de la mort, d'une immense surface de 200 000km², bordé par le Pakistan. Au SE, la fertile vallée de la Chambal, beaucoup plus peuplée, séparée du désert par la chaîne des Ârâvalli.
Le Rajasthan est principlement une zone de climat désertique.

Après avoir traversé la Sibérie, la Mongolie, le désert de Gobi, Sylvain Tesson arrive en Inde. "Avec la ville de Siliguri, je retrouve la foule. L'Inde de la multitude. L'empire du grouillant. Une cour des miracles permanente avec un bruit de fond inépuisable. Ce pays a en outre la particularité de sentir l'homme. Odeur que j'avais oubliée. Car, avec le bruit et les saveurs, les senteurs représentent toutes choses dont sont dépourvues les immensités tibétaines que seule la lumière habite à égale proportion avec le vent."

Article du Monde mars 2018 sur l'identité de l'Inde     Un besoin pressant

Le Voyage

ParcoursLe circuit propose en dix jours la visite des principaux sites du Rajasthan, et les villes Mohgol d'Agra, et son Taj Mahal, et Dehli.
La première étape nous mène de Dehli à Mandawa, via la province de Shekhawati.
Route ensuite vers Bikaner à travers les paysages du désert du Thar, où la température peut atteindre 53° en mai-juin. 
On continue vers Jodhpur, la ville bleue, de la couleur bleu-ciel choisie par les brahmanes pour peindre leurs maisons.
La quatième étape nous mène à Udaipur, cité de l'aurore au bord du lac Pichola, à travers les monts Aravalli.
Départ ensuite vers le village de Khairwa, étape tranquille dans un ancien petit palais, en pasant par Ranakpur, aux temples Jaïns admirables.
On continue jusqu'à Jaipur, capitale du Rajasthan construite en 1743, avec visite de la ville, et le lendemain excursion à Amber, ancienne capitale.
L'étape suivante nous mène à Agra, avec son fameux Taj Mahal. On aura vu avant le superbe site de Fatehpur Sikri, ancienne capitale impériale moghole, construite au XVIème siècle par l'empereur Akbar.
Retour enfin à Dehli, avec visite de la ville.

le programme complet