Budapest - Bratislava - Vienne

Escapade de cinq jours dans ces trois villes qui ont pour points communs d'être au bord du Danube et d'appartenir à la partie occidentale de l'Europe centrale, villes phare de l'ancien empire austro-hongrois. Le temps a passé, la guerre a fait ses ravages, le communisme à replacé la vieille monarchie, mais les palais et immeubles art nouveau demeurent, faisant de ces capitales de véritables joyaux.
Carte

Budapest

Capitale de la Hongrie, Budapest est le résultat de la fusion en 1873 entre Buda, la vieille ville abritant le palais royal, Obuda, tout à côté, et Pest, sur la rive gauche du Danube. Elle sera à cette époque sacrée seconde capitale de l'Autriche-Hongrie, et verra son développement s'accélérer. Perçue comme une des plus belles villes du monde, la "perle du Danube" fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco.

Buda
Sur la rive gauche du Danube, Buda abrite le Palais royal, l'église Mathias, des rues colorées aux belles maisons anciennes. Située sur des collines qui dominent le Danube et Pest, Buda est aujourd'hui le quartier recherché de l'élite urbaine.

plan de Buda Bibliothèque nationale Fortuna utca église Mathias vue sur Pest
20160925 110926 20160925 112632 20160925 112853 20160925 115850 20160925 132048 20160925 124540


Pest
Située sur la plaine, Pest s'est condidérablement développée ces dernières décennies. Le centre, le plus proche du Danube, rassemble la couche la plus aisée de la population.
Au bord du Danube, le Parlement étonne par son architecture gothique poussée à l'extrême. C'est un gigantesque ensemble inauguré au tout début du 20ème siècle.
On aura vu aussi le quartier juif, avec ses deux synagogues, l'orthodoxe et la grande, cette dernière comprenant un cimetière et un espace dédié à la mémoire des 600 000 juifs tués par les nazis, essentiellement hongrois.
Le marché couvert constitue une attraction haute en couleurs et odeurs, et les monuments art nouveau "baroquo-gothique" pullulent. Au nord, la place des Héros sonne la gloire des grands rois de Hongrie, près des bains Széchenyi et du château de fantaisie Vajdahunyad. Les belles boutiques ornementent les rues Rakoczi et Andrassy, la basilique Etienne règne dans son beau quartier. Pour couronner ce magnifique périple, nous dinerons au café New-York dans un magnifique décor de la fin du 19ème s.

la grande synagogue art nouveau marché couvert Parlement place des Héros
20160926 100632 20160926 101502 20160925 170850 20160926 124551 20160926 181046 20160926 163357

 

Bratislava

Egalement connue historiquement sous le nom de Presbourg, Bratislava est la capitale de la Slovaquie, Etat né en 1993 de la scission de la Tchécoslovaquie entre la république Tchèque et la Slovaquie, ce qu'on appellera le "divorce de velours". Peuplée d'un peu plus de 400 000 habitants, Bratislava est traversée par le Danube.
A l'époque de la grande Hongrie, le ville en fut la capitale. La cathédrale St Martin fut le lieu de couronnement des Habsbourg entre 1536 et 1830. Au XVIIIème s., la ville prospère sous l'impulsion de l'impératrice Marie-Thérèse: palais, rues, manoirs, monastères, fleurissent, et la ville devient le centre culturel et artistique de la région. Le déclin surviendra à partir de 1783 lorsque l'union entre l'Autriche et la Hongrie est créée. Budapest effacera alors progressivement Bratislava.
La vieille ville constitue une cité très agréable, composée de bâtiments de style divers, tours médiévales, palais baroques, monuments Art nouveau. La cathédrale St Martin a été construite du XIIIème au XVIème s. Dix neuf rois et reines y furent couronnés. 
La ville est dominée par son imposant château, plusieurs fois détruit et reconstruit, en ruine jusqu'en 1950, et reconstruit en style autrichien.

2016 09 27 16 01 38 2016 09 27 11 18 44 2016 09 27 12 59 01 2016 09 27 13 54 45 2016 09 27 13 18 49 2016 09 27 13 01 20
le château l'Eglise bleue Porte Michel ancien Théâtre national    

 

Vienne

Vienne! Ville de légende, capitale du Saint-Empire Romain Germanique, dominé par les Habsbourg durant quatre siècles. Plus encore, Vienne est une capitale culturelle majeure, présente dans tous les arts, plus particulièrement la littérature avec Zweig, Roth, Schnitzler ... et  la musique avec Gluck, Salieri, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt, Brahms, Strauss 1 et 2, Bruckner, Mahler, Schonberg, Berg ...
Les concerts attirent chaque soir 10 000 personnes à Vienne. Une musique vivante, qui fait aussi de Vienne une ville active dans le pop.
Pour le visiteur, Vienne est une ville étourdissante. Touriste à droite, touriste à gauche, pour paraphraser Philippe assistant son père sur le champ de la bataille de Poitiers, tant il y a voir dans la vieille ville. Palais, monuments art nouveau ou baroque, églises baroques, avenues, le spectacle est partout, agrémenté par les patisseries de haute réputation.
On aura vu la Hofbourg, palais d'hiver des Habsbourg et leur palais d'été, Schönbrunn, l'Opéra, la cathédrale St Etienne, le pavillon de la Sécession et l'hommage de Klimt à Beethoven, le Belvédère, la Caisse d'Epargne de la Poste, oeuvre art nouveau d'Otto Wagner, le Graben, la place Albertina, l'église Charles-Borromée, la station de métro Karlplatz, encore une oeuvre d'Otto Wagner, le Musée des Beaux-Arts ...

2016 09 28 10 12 49 2016 09 28 10 46 54 2016 09 28 11 01 46 2016 09 28 11 44 50 2016 09 28 13 46 20 2016 09 29 09 41 21
cathédrale St Etienne le Graben   la Caisse d'Epargne Musée des Beaux-Arts Schönbrunn