$(document).ready(function(){ $(window).on('scroll', function () { var elmt = $('.from-left, .from-right'); var topImg = $('.from-left, .from-right').offset().top; var scroll = $(window).scrollTop(); $(elmt).each(function() { var topImg = $(this).offset().top - 300; if ( topImg < scroll ) { $(this).css("transform", "translate(0,0)"); $(this).css("opacity", "1"); }; }); }); });

Balades irlandaises

19 et 20 juillet - Galway et le Connemara

Arrivée à Dublin le mardi 19 juillet, et départ dans la foulée vers Galway, principale ville du comté du même nom.
Le Connémara, où le gaélique est encore largement usité (la TV gaélique TG4 y a son siège) est sans doute la contrée la plus sauvage d'Irlande. C'est un pays où "il fait beau gris". C'est une vaste presqu'île bordée par l'aride côte rocheuse de la baie de Galway au sud, une terre bosselée caractérisée par ses murets de pierre sèche et ses cottages au toit de chaume. Au nord, plus âpre et plus secret, se trouve l'océan et les montagnes escarpées dominant des nombreux lacs et tourbières. "Des nuages noirs / qui viennent du sud / colorent la terre / les lacs, les rivières, chante Sardou.
Le Connemara National Park a été créé en 1980, et préserve près de 3000 hectares de montagnes, tourbières (bogs), landes et rivières. C'est là que nous ferons notre première rando, la plus difficile aussi, "à l'assaut" du Diamond Hill (445m), pas très haut certes mais avec quelques centaines de mètres de sentier escarpé. Et de là-haut, quelle vue !
Retour à Galway.

la rando (rouge)
vue sur la baie de Galway
 
 

sommet du Diamond Hill

abbaye de Kylemore 

Galway est la capitale du comté du même nom, et aussi la 3ème ville d'Irlande avec 76000 habitants. Ville portuaire jeune et dynamique, prochainement capitale européenne de la culture. Il est agréable de se promener dans le "Latin Quarter", animé et garni de nombreux pubs plus colorés les uns que les autres. On peut y admirer aussi la Collégiale of St Nicholas, achevée en 1320, mais remaniée aux 18ème et 19ème s., ou le Lynch's Castle, maison de ville bâtie autour de 1500 par Thomas Lynch, maire de la ville. On se promènera le long de la Corrib, pour arriver à la cathédrale, terminée en 1962. 

21 juillet - Comté de Galway : Inis More

C'est la plus grande des îles d'Aran, dans la baie de Galway, 14 km de long sur 3 de large. De Galway à Rossevelle en car, puis 45' de ferry pour atteindre l'île d'Inis More. Petite trajet en mini-bus pour voir des vestiges d'églises, puis marche à pied de 4 heures dans les falaises puis le long de la mer. Nous verrons le plus impressionnant vestige de l'ile, le fort de Dun Aengus, fort celtique en haut de la falaise. Le retour le long de la mer nous donnera l'occasion de voir des phoques se prélassant dans une eau vraisemblablement froide, sous un temps frais et pluvieux.

22 juillet - Comté de Galway - le Burren et comté du Kerry

Départ vers le comté de Clare, sur la côte ouest, entre le Kerry et le Connemara. Région riche en églises, monastères et châteaux forts. Traversée du plateau du Burren, région calcaire, aride et spectaculaire par ses roches burinées par l'érosion. Puis découverte des falaises de Moher, hautes de 215m, par une rando de 9 km. Route ensuite vers Tralee pour trois nuits.

23 juillet - comté du Kerry - le Gap of Dunloe

Belle rando de 12 de km dans le Gap of Dunloe - vallée du loup. On marche dans une étroite gorge jonchée de pierres, en longeant les 3 lacs de Killarney. La marche se poursuit pat 45' de barque, le temps de traverser les lacs pour arriver à Ross Castle.
Visite rapide de la ville de Killarney avant de revenir à Tralee.

24 juillet - comté du Kerry - péninsule de Dingle

De Tralee, on longe la côte jusqu'à la plage d'Inch et une petite marche ventée sur le sable. Temps libre ensuite à Dingle pour une promenade dans cette jolie bourgade portuaire aux maisons colorées. Le déjeuner sera un fish and chips dans le restaurant du grand joueur de foot gaélique Paidi O'se. De quoi afronter ensuite la marche dans les falaises de Slea Head, tronçon du Dingle way. Belle rando encore une fois, où nous verrons des cabanes celtiques en pierres sèches, qui ne sont pas sans faire penser aux bories du Périgord. Splendides panoramas sur les îles Blasket, puis les trois sisters. 

25 juillet - comtés du Kerry et de Carlow

Sur la route vers Cahir et son château du XVème s, halte à Adare et ses jolis cottages blanchis à la chaux. Bâti sur une île sur la rivière Suir, le château de Cahir (prononcer Cair) était quasi imprenable. Il fut pris quand même en 1599, mais l'artillerie avait fait son apparition. Les films de cinéma Barry Lyndon, Excalibur, Braveheart l'ont utilisé pour décor. Le trajet continue avec la visite de Rock Cashel, impressionnante forteresse surplombant la cité de Cashel. Château abbaye, il abrite les vestiges d'une belle chapelle romane et d'une cathédrale.

26 juillet - comtés de Carlow et de Wicklow

Route en direction des montagnes du comté de Wicklow, surnommé le "jardin de l'Irlande". Visite des ruines du monastère de Glendalough, et courte randonnée autour des lacs. Il reste peu de choses de ce monastère fondé par saint Kevin au VIème s., qui fut le plus grand d'Irlande, ravagé par les anglais en 1399. Direction Dublin ensuite.

 

26 & 27 juillet - Dublin

Dublin est la capitale millénaire d'un jeune Etat. N'oublions pas que l'indépendance de l'Irlande ne date que du 20 ème siècle, et a été obtenue au prix de siècles de guerre et de violences contre le grand voisin anglais. La cité médiévale avec Christ Church et la cathédrale St Patrick, Temple Bar, sorte de st Germain des Prés aux pubs muticolores et aux nombreuses institutions culturelles, le quartier georgien, Trinité Collège et la Old Library où 600 000 visiteurs se pressent chaque année pour admirer le livre de Kells, dans une présentation passionnante, le quartier plus récent de la rive gauche, le spire, aiguille haute de 120m, les squares, il y a de quoi faire à Dublin, ville vivante et colorée.

Le parcours