Ménilles Croisy Pacy

Bande menilles
Retour tant attendu de Jean-Louis, après cinq mois d'absence ! Sept RTT pour cette sortie haut-normande, au départ de Ménilles, près de Pacy-sur-Eure. Cette partie de l'Eure est très huppée, c'est le jardin des parisiens qui y possèdent depuis quelques décennies de somptueuses maisons de campagne. Chaume, colombages, roses, cours d'eau, moulins, ornent un paysage doucement vallonné, fleuri ... comme au mois de mai. 

Ménilles

L'église St Pierre-St Paul date du XVIème siècle, son portail en plein cintre est inscrit aux Monuments Historiques.

Dsc 1281Le château actuel date du milieu du XVIème s. Il a été bâti par l'acrchitecte Philibert Delorme, au lieu et place du chateau médiéval. Construit en pierres et briques, il a été offert par le roi à Henri II à sa belle favorite, Diane de Poitiers, qui possédair déjà Anet, pas bien éloigné, et qui venait chasser à Ménilles.

Ce fut ensuite la valse des propriétaires, l'évêque d'Evreux y vint un temps y vivre en humble chrétien, bien plus tard la Wehrmacht s'en empara et le mit à la disposition des Waffen- SS, qui firent subir aux propriétaires du château, la famille de Montalembert, terreur et humiliation. En 1955, le château est acheté par une société immobilière détenue par le maire de Ménilles, qui pendant dix ans le vend par lots, à son plus grand profit n'en doutons pas. Le château est acheté en 1960 par la ville de Gennevilliers qui en fait le centre de vacances qu'il est toujours. 

Vers Cocherel et Croisy-sur-Eure

Dsc 1350A cinq kilomètres au nord, on arrive au Haut-Cocherel, qui doit une certaine notoriété à la présence de la tombe d'Aristide Briand, dans un tout petit cimetière au pied de l'église. Homme politique aux convictions de gauche qui se sont assouplies avec l'attraction et la pratique du pouvoir, ce Premier Ministre récidiviste reste dans l'histoire par son engagement pacifiste, qui lui fera recevoir en 1926 le prix Nobel de la Paix, avec son homologue allemand Streseman. Il présida aussi la Société des Nations

Plus bas, le Bas-Cocherel est au bord de l'Eure. Du pont, on aperçoit deux très beaux anciens moulins, puis en longeant l'Eure, c'est une succession de belles villégiatures avec colombages et toits de chaume.

Après Vaux-sur-Eure, on arrive à Croisy-sur-Eure, la Venise de l'Eure, magnifique village tout en longueur, traversé par des canaux ou bras de l'Eure. On y voit un vieux lavoir, deux moulins dont une avec sa roue qui tourne, et le château de Croisy, ravissante construction en briques roses datant de la fin du XVIIème s., qui offre aujourd'hui deux logements en gîtes. 

La fin de la rando sera plus urbaine, avec les traversées de St Aquilain de Pacy, Pacy-sur-Eure, traversée par la RN 13, qui était il y a quelques décennies la voie principale d'accès à Paris par l'ouest, puis Ménilles

Le film

Le parcours

Eure